1

Lettre ouverte de la thérapeute Isabelle Vuistiner

 

Lettre ouverte de la thérapeute Isabelle Vuistiner

 

Nous mettons en avant la lettre ouverte de la thérapeute Isabelle Vuistiner (« A vous tous, en Romandie, concernés par le bien-être de nos enfants et de nos familles »). Un cri du coeur suite au suicide d’un de ses meilleurs amis qui ne supportait plus la douleur d’être empêché de voir son enfant, d’être accusé à tort de violence envers son enfant, l’accusation étant intervenue après avoir demandé l’autorité parentale conjointe (NDLR: entrée en vigueur par défaut le 1er juillet 2014). Son témoignage video poignant de 8 minutes. Cette video nous apprend qu’Isabelle Vuistiner termine actuellement l’écriture d’un livre et qu’il est possible de la soutenir.

 

Triste rappel: en Suisse, les hommes se suicident 2,75 fois plus que les femmes. Nombreux sont les pères en souffrance, privés de leurs enfants et à bout dans un combat injuste. L’observatoire suisse de la santé relevait pour 2014 (derniers chiffres disponibles en 2018) 274 suicides de femmes et 754 suicides d’hommes en Suisse, soit 480 hommes de plus. Combien en lien avec la souffrance des pères dans un contexte de maltraitance institutionnelle ? 

Selon Patrice Zurich, Chef de service de la Direction de la santé publique du canton de Fribourg (conférence de 2017): Extrait: « Dans les faits également, on constate que les hommes sont socialement moins bien protégés que les femmes. Ils ont un réseau social moins étendu, pouvant donc être moins à même de les soutenir durant les évènements dramatiques de la vie. Ainsi, les divorces se traduisent par une augmentation plus importante des suicides chez les hommes que chez les femmes, et ce d’autant plus que ces dernières conservent plus souvent la garde des enfantsLien utile pour la prévention du suicide.