A la TV

Le Tribunal fédéral abandonne la règle « des 45 ans »: les personnes divorcées devraient chercher du travail en cas de séparation.

Le nouveau droit du divorce s’appliquant depuis le 1er janvier 2000 a introduit le principe du « clean break » (on se sépare proprement, sans contentieux, sans recherche de tort). Il a vocation à inspirer une plus grande proportion des divorces en Suisse. Il en découle une recherche d’autonomie financière entre les ex-époux après la dissolution du mariage, ce qui contribue à désamorcer les conflits car on ne maintient dès lors plus de dépendance financière, limitant le sentiment d’injustice qui fait durer le conflit pendant des années.

Désamorcer ou apaiser le conflit en rapport avec la garde des enfants est encore plus important car il en va du bien-être des enfants qui ont besoin de leurs deux parents. La garde alternée est la solution idéale pour atteindre cet objectif essentiel.

image_print